Master Économie Sociale et Solidaire

Le Master Économie Sociale et Solidaire (ESS) forme les futurs professionnels de l’ingénierie de projets de l’ESS par l’accès aux compétences de conception, de conduite, de développement et d’évaluation des projets d’innovation sociale et de développement durable, aux frontières de l’action publique et des activités des organisations de l’ESS (associations, coopératives, mutuelles, fondations). Cette formation s’est forgée une solide expérience en matière d’innovation pédagogique par son attention pour des modèles d’apprentissage qui privilégient la coopération en équipe, le regard réflexif sur les expériences et l’appropriation des compétences spécifiques à l’ESS (dialogue, coopération).

Programme

Master 1ère année
Semestre 1Semestre 2
  • théories de la régulation,
  • action associative,
  • action publique / ESS,
  • égalité et solidarités,
  • méthodes et apprentissages,
  • UE libres.
  • ESS,
  • égalité et solidarités,
  • droit, politiques et ESS : éléments d’ingénierie de projets en ES,
  • méthodologie et apprentissages,
  • projet professionnel,
  • stage court.
Master 2ème année
Semestre 3Semestre 4
  • tronc commun : L’ESS en perspectives / Action collective et territoires / outils et méthodes d’ingénierie de projets en ESS.
  • parcours 1 : Semaine de l’entrepreneuriat social / éthique et responsabilités / actions et solidarités internationales.
  • parcours 2 : Semaine du projet de développement durable et territoire / engagements responsables et territoires / gestion des ressources environnementale.
  • villes, nature et territoires en transition,
  • participation et citoyenneté,
  • stage long (24 semaines en alternance) / Mémoire.

Organisation des études

Le Master ESS comporte 4 parcours en 2ème année.

2 parcours situés sur le Campus Fonderie à Mulhouse :

  • le parcours 1 Ingénierie de Projets en Entreprenariat Social et Solidaire vise des compétences spécifiques d’entrepreneuriat social et d’encadrement des structures ESS (pilotage, évaluation du modèle économique, gestion et développement) : création d’entreprise coopérative et/ou associative, montage de projets et plaidoyer (marchés, partenariats, gouvernance).
  • le parcours 2 Ingénierie de Projets en Développement Durable et Territoires cible les projets collectifs de service à l’échelle territoriale (associations, collectivités) et repose sur la capacité à mobiliser le potentiel de ressources et compétences territoriales.

2 parcours sont proposés en double diplômation avec des partenaires :

  • le 3ème parcours Développement Social et Economie Solidaire est réservé aux candidats professionnels du travail social en formation continue (Diplôme d’État d’Ingénierie Sociale).
  • le dernier parcours, Économie Solidaire et Développement Durable, est délivré dans le cadre d’un double diplôme à destination des étudiants marocains, entre l’UHA et l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Ouvertures internationales

Le Master ESS bénéficie d’une très bonne insertion internationale en termes de formation et de recherche.

Le recrutement international de ses étudiants, l’intervention d’universitaires et de praticiens et la coopération universitaire internationale constituent ses atouts qui bénéficient à la qualité de la formation et de ses activités de recherche action.

Ses partenaires internationaux principaux sont :

  • Universités de Marrakech et d’Agadir (Maroc),
  • Université de Saint-Louis (Sénégal),
  • Universités de Béjaïa et de Sétif (Algérie),
  • Université d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

D’autres partenariats universitaires et professionnels sont en place à l’échelle transfrontalière et transversale.

Débouchés

Grâce à un stage long (8 mois) et organisé en alternance, le Master 2 présente l’avantage d’une formation par un apprentissage qui articule étroitement formation pratique et théorique.

Très ouvert au monde professionnel, régional et international, le Master offre des possibilités élargies et concrètes de contacts soutenus par les liens étroits entretenus avec les partenaires, entreprises, associations, collectivités et établissements publics, français et internationaux.

Débouchés professionnels de l’ingénierie de l’économie sociale et solidaire :

  • chargé du développement des services dans les organismes coopératifs, mutualistes et solidaires,
  • chargé de mission développement du secteur coopératif,
  • directeur de projet de développement social dans une collectivité,
  • chargé de l’évaluation territoriale des projets,
  • responsable de projet de développement social,
  • chargé de mission de développement durable,
  • responsable éducation, qualité de vie et citoyenneté,
  • dirigeant de société coopérative de production,
  • chargé de mission développement associatif,
  • chef de projet dans les ONG et solidarité internationale.

Débouchés professionnels de l’ingénierie de développement territorial :

  • responsable de la coordination de projets urbains, gestion urbaine de proximité,
  • responsable de l’animation des politiques sociales dans les quartiers,
  • chargé de mission habitat et vie sociale,
  • chargé de mission schéma de cohérence territoriale,
  • manager Grand Projet de Ville,
  • coordinateur des services (socio éducatifs, culturels..),
  • chargé de mission Transports,
  • chargé de Mission Contrat de Ville ou Mission locale,
  • chef de projet développement local,
  • responsable d’associations prestataires de services,
  • responsable des programmes locaux pour l’habitat.

Candidatures

Dès la première année, la formation peut être suivie en :

  • formation initiale (sous condition).
  • formation continue (reprise d’études pour candidats de plus de 26 ans).

En deuxième année, la formation est également ouverte en alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation).

Date de campagne : du 23 avril au 2 juin 2018.

Les modalités de recrutement sont les suivantes :

Master 1 : La capacité d’accueil est de 20 étudiants.

Recrutement : sur dossier (admission) + entretien (admissibilité).

Licence conseillée : Licence Sciences Humaines, Droit, Économie et Gestion.

Pour les candidats non titulaires d’un diplôme conférant le grade de licence, en reprise d’études ou étrangers il est nécessaire de remplir un dossier de validation des acquis en plus du dossier de candidature.

Pièces à fournir :

  • CV,
  • lettre de motivation,
  • description détaillée du cursus suivi,
  • relevés de notes BAC et licence,
  • certifications éventuelles.

Jury d’admission : équipe pédagogique du Master.

Critères :

  • résultats et motivation,
  • niveau de langue à l’oral et à l’écrit,
  • adéquation du projet professionnel avec le Master.

Les candidats admis devront prendre une inscription dans la formation avant le 21 juillet 2018. A défaut, le silence des candidats admis vaudra renonciation à leur candidature.

Entrée directe en M2 : Sur dossier de validation des acquis.

La formation est ouverte à la validation des acquis et de l’expérience.
Après examen du dossier de candidatures, les étudiants sont convoqués à un entretien.

Responsable du Master :

Josiane Stoessel-Ritz
Tél. : +33 (0)3 89 56 82 52

Assistante administrative :

Milouda Aitouaarab
Tél. : +33 (0)3 89 56 82 16

Documents à télécharger :