Election d’un nouveau doyen

Hocine Sadok, a été élu à l’unanimité Doyen de la Faculté des Sciences Économiques Sociales et Juridiques (FSESJ) de l’Université de Haute-Alsace le 17 mai 2018.
Il prendra officiellement ses fonctions le 18 juin.

Maître de conférences en droit public depuis 2002, ses spécialités disciplinaires s’articulent essentiellement autour de trois axes,le droit international, le droit des collectivités territoriales et le droit du développement durable. Il est rattaché depuis cette année au Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT EA 3436).

Très impliqué dans la vie administrative et pédagogique de l’université il a occupé diverses fonctions, administratives, notamment conseiller juridique de deux présidents de l’UHA, et pédagogiques, en particulier la co-création et la co-direction de deux formations, la capacité en droit et le Master Responsabilité sociale et environnementale. Il était depuis 2006, directeur du Département Économie et Société.

Très attaché à un service public de qualité, dynamique et empathique, Hocine Sadok souhaite imprimer durant son mandat une identité construite autour des valeurs de la proximité et de la solidarité pour toutes les parties prenantes de la Faculté,  étudiants, personnels administratifs,  enseignants et chercheurs, mais également à l’égards du ‘voisinage’ de la Faculté.

Son programme pour la FSESJ s’articule autour des axes principaux axes suivants :

I. Gouvernance 

Associer l’ensemble des acteurs de la vie administrative et pédagogique de la FSESJ aux décisions qui impactent la vie de la faculté

II. Bien-être à la FSESJ

Promouvoir le bien-être de l’ensemble des acteurs de la FSESJ dans les locaux de la faculté

III Vie étudiante

Susciter une véritable vie étudiante au sein de la FSESJ

IV Insertion professionnelle des étudiants

Fournir à nos étudiants les mêmes outils de savoir-être professionnel que les grandes écoles

V Stratégie en matière de formation

Soutenir l’offre de formation, y compris au moyen d’outils de formation innovants

VI Recherche

Permettre à tous de s’investir dans une activité de recherche

VII Relations extérieures de la FSESJ

Faire de la FSESJ un lieu de vie pour le voisinage et d’innovation sociale

VIII Actions Développement durable

Initier une véritable politique de développement durable au sein de la FSESJ

Hocine Sadok sera ainsi le cinquième doyen de la FSESJ depuis sa création en 1995 en poursuivant le travail de ses prédécesseurs : François Mosser, Daniel Chassignet, Gérald Cohen et Jean-François Havard.